Ignorer les commandes du ruban
Passer au contenu principal
SharePoint

L'ANNUAIRE DES ENTREPRISES

Axema

Retrouvez les industriels du secteur de l'Agroéquipement et leurs produits.

Voir toutes les entreprises

le secteur de l'agroequipement

Axema

Le secteur regroupe des entreprises qui produisent et commercialisent des équipements et des matériels, fixes et roulants, destinés à divers utilisateurs.

En savoir plus

AXEMAG

Axema

Téléchargez la toute ** NOUVELLE FORMULE ** d'AXEMAG, le journal des industriels de l'Agroéquipement

AXEMAG NUMERO 19

Consulter Axemag

Baromètre Européen du CEMA - Activité économique de l'industrie des Agroéquipements - Novembre 2014

Ce baromètre est le résultat d’une enquête mensuelle réalisée par le CEMA (Comité Européen des Constructeurs de Machines Agricoles) auprès de 130 dirigeants d’entreprises spécialisées dans la construction et l’importation de machines agricoles en Europe.

Le ralentissement économique de l'industrie européenne des machines agricoles se confirme. L’indice baisse de 6 points, à - 44 en novembre, reflétant ainsi les opinions pessimistes sur les perspectives de croissance au cours des six prochains mois. Alors que les marchés européens maintiennent leur faible performance, la demande de l'extérieur de cette région s'est révélée aussi faible (signalée principalement par les fabricants de tracteurs et de matériels de récolte).

D'autre part, on ne peut parler d'un développement homogène de l'ensemble du secteur. De nombreuses entreprises sont encore très satisfaites des affaires courantes et sont optimistes quant aux perspectives de croissance. La demande en technologie laitière reste soutenue pour certains types de produits. Les perspectives du secteur Jardin/Espaces verts/Collectivités locales sont censées rester solides.

Selon les prévisions du marché unique au total, l'Espagne est le seul pays où les optimistes (une légère majorité) sont plus nombreux que les pessimistes qui s’attendent à une nouvelle baisse des ventes. Les perspectives de croissance des autres marchés européens sont devenues plus prudentes, avec les pays de la CEI et la France en bas du classement.

En particulier, la situation en France semble s'être dégradée de nouveau. 90% des entreprises françaises interrogées ont enregistré une baisse des nouvelles commandes sur le marché domestique en octobre dernier. Moins de 15% de l'industrie européenne s’attend à une croissance au cours du prochain semestre.

L'emploi dans le secteur est réduit, notamment les travailleurs temporaires.