Ignorer les commandes du ruban
Passer au contenu principal
SharePoint

L'ANNUAIRE DES ENTREPRISES

Axema

Retrouvez les industriels du secteur de l'Agroéquipement et leurs produits.

Voir toutes les entreprises

le secteur de l'agroequipement

Axema

Le secteur regroupe des entreprises qui produisent et commercialisent des équipements et des matériels, fixes et roulants, destinés à divers utilisateurs.

En savoir plus

AXEMAG

Axema

Téléchargez le numéro 18 d'AXEMAG, le journal des industriels de l'Agroéquipement

AXEMAG NUMERO 18

Consulter Axemag

Baromètre Européen du CEMA - Activité économique de l'industrie des Agroéquipements – Septembre 2016

Ce baromètre est le résultat d’une enquête mensuelle réalisée par le CEMA (Comité Européen des Constructeurs de Machines Agricoles) auprès de 130 dirigeants d’entreprises spécialisées dans la construction et l’importation de machines agricoles en Europe.

L’indice du climat général d'activité reste fortement négatif.  Les prévisions de la situation future ont été revues à la hausse, mais à partir d'un bas niveau et résultent peut-être de la mauvaise évaluation de la situation actuelle, qui a atteint son plus bas niveau.

Une large majorité de dirigeants interrogés s’attendent à une baisse du chiffre d’affaires sur de nombreux marchés européens. L’Allemagne, la Pologne et l’Autriche restent en bas du classement.  Le Royaume-Uni a connu une certaine reprise après le choc initial causé par le Brexit et semble se « stabiliser » légèrement au-dessus de ces 3 pays. D'autre part, le marché français a fortement baissé, atteignant maintenant les mêmes niveaux bas, le besoin d'investissement en machines agricoles étant aussi bas qu’en Allemagne. Les perspectives du marché italien ne sont pas très bonnes.

Seule petite lueur d’espoir : l'Espagne où les bons résultats de la récolte et les prix favorables pour les porcs et les cultures spéciales semblent l'emporter sur les circonstances politiques incertaines ; ce qui en fait le seul marché où la majorité des dirigeants interrogés prévoit une hausse de leur chiffre d'affaires. La poursuite de la trajectoire ascendante des pays de la CEI et de la reprise en Roumanie promet également d'être durable, d'autant plus que ces marchés sont de nouveau évalués comme ayant les besoins d'investissement en machines agricoles les plus élevés.

Au total, les prévisions antérieures pour 2016 ont été confirmées. Les premières prévisions pour 2017 montrent une légère croissance. Seulement un tiers des dirigeants interrogés prévoit une baisse du chiffre d'affaires pour l'année prochaine.