Ignorer les commandes du ruban
Passer au contenu principal
SharePoint
Skip Navigation LinksAxema > Le secteur de l'Agroéquipement > Actualités > YTO - Communiqué de presse
YTO - Communiqué de presse

Réorganisation industrielle & Nouvelles orientations du site de production de SAINT-​DIZIER

Communiqué – Direction YTO France

La Direction d’YTO GROUP (Chine), la Direction générale d’YTO France, ainsi que la Direction des Ressources Humaines YTO France ont annoncées la réorganisation du Site de production des transmissions de SAINT DIZIER, afin d’adapter la masse salariale aux actuelles activités industrielles.

Pourquoi et dans quel but ?

La raison principale découle du volume du carnet de commande passé par le seul et unique client de l’usine de SAINT DIZIER : le site de production des tracteurs YTO GROUP basé en Chine. A ce jour, ce dit carnet de commande est trop faible pour atteindre le seuil de rentabilité et maintenir à flot cet important site de production. Actuellement un nombre très important de transmissions produites à SAINT DIZIER se trouvent dans un stock en attente de montage chez YTO GROUP (Chine).
Malgré une performance commerciale d’YTO GROUP affichant une part de marché de plus de 36% sur son marché national, le Groupe YTO doit faire face à une très forte baisse du marché des tracteurs agricoles en Chine. En effet et ce depuis 25 à 30 ans, le Marché Chinois du tracteur était en constante progression, pour atteindre en 2013 un pic de plus de 370 000 unités (toutes marques confondues).
2014 a été une année où les ventes sont restées stables et l’année 2015 s’est retrouvée dans une baisse du marché de l’ordre de 24%. 2016 est restée sur un marché identique à 2015; mais 2017 enregistre une forte baisse de près de 21%. Ces deux années de fortes baisses ont impactées tous les acteurs du Machinisme Agricole en Chine. En résumé, en 4 ans, les volumes de ventes de tracteurs ont chutés de près de 45%

Pourquoi une telle chute en si peu de temps ?

Depuis 1986, le marché du tracteur en Chine augmentait fortement d’année en année, l’état de Chine subventionnait les agriculteurs lorsqu’ ils investissaient sur un ou plusieurs tracteurs; c’était une période où les agriculteurs s’équipaient, se modernisaient et l’année 2013 s’est retrouvée être le sommet de ces biens d’équipements. 2014 a été le début de l’ère du renouvellement et qui entraîne par effet mécanique une baisse du marché, jusqu’à atteindre le faut plat de cette période de 2018. Un résultat identique s’est produit ici sur les différents marchés Européens au cours des années 80/90.
Pour pallier à ces défauts de ventes de transmissions, depuis plusieurs mois, le Groupe YTO a déployé une nouvelle stratégie pour la filiale Française en confiant de nouvelles activités et missions à sa filiale française. En 2016 : Création d’un département tourné vers la commercialisation de Pièces de Rechange à travers de trois canaux de distributions; en France, en Europe, en Chine, aux Etats Unis, en Australie… Le chiffre d’affaire est croissant d’année en année, avec des perspectives encourageantes due à une offre en pièces et services étoffés.

Juin 2017 : Début du développement d’une gamme de tracteurs agricoles, conçus, produits et assemblés sur le Site de SAINT DIZIER. Ces nouvelles gammes de tracteurs seront présentés sur les Salons professionnels au cours de l’année 2019. Ils seront signés « Made in SAINT DIZIER - France ». Cette nouvelle gamme de produits sera commercialisée sur le territoire français pour la première année de commercialisation, puis à l’échelle Européenne à compter de la deuxième année de commercialisation.

Ces engins répondront à la nouvelle réglementation Européenne en terme d’émissions polluantes qui entre en vigueur à compter de janvier 2020.
…, suite…
Juin 2018 : Début de la mise en place d’un troisième projet commercial qui prendra effet à compter de la fin du mois de novembre 2018 avec le lancement d’une Gamme de MINI-PELLES. A travers les synergies au sein du Groupe SINOMACH, YTO France développe de nouvelles activités en Europe avec notamment la mise en marché de produits issus de son expérience et ses partenariats industriels
Tous les produits distribués et produits sur le site de SAINT DIZIER seront commercialisés sous une nouvelle entité.

A ce jour, YTO France travaille très activement sur ces 3 missions, qui sont des axes de développement stratégique pour le Site de SAINT DIZIER.
En parallèle à ces développements et pour les piloter, YTO France met en place et structure un Service Ventes et Marketing qui aura la tâche de développer dans un premier temps des réseaux de distributions sur le territoire national, et Européen dans un deuxième temps. Ce Service, pourvu de vrais professionnels du Machinisme Agricole, aura la tâche importante de promouvoir, commercialiser les différents produits aux Concessionnaires Agricoles. Ce nouveau service assurera également la formation et le Service Après-Ventes de l’ensemble des produits.

YTO Group est une filiale du groupe SIMONACH. SINOMACH est une entreprise publique basée à Pékin dans la « Silicon Valley Chinoise ». Ce puissant groupe industriel est présent dans de nombreux domaines d’activités notamment dans la conception, production et commercialisation de matériels de travaux publics et agricoles mais également dans la construction de machines-outils, de matériels industriels, des énergies nouvelles et renouvelables, ainsi que des composants pour les satellites spaciaux et les centrales nucléaires. Crée en 1997, cette multinationale n’a cessé d’évoluer et compte aujourd’hui parmi les plus puissants groupes mondiaux.
Présent dans plus de 170 pays, le groupe SINOMACH compte plus de 130 000 collaborateurs pour un chiffre d’affaires dépassant les 300 milliards d’Euros.
En mars 2011, le groupe SINOMACH a intégré le marché européen agricole en faisant l’acquisition d’un site de production français spécialisé dans la production et conception de transmissions pour machines agricoles.

Les pieces jointes

POUR ALLER PLUS LOIN