Ignorer les commandes du ruban
Passer au contenu principal
SharePoint
Skip Navigation LinksAxema > Le secteur de l'Agroéquipement > Actualités > CLAAS - Communiqué de presse
CLAAS - Communiqué de presse

CLAAS dévoile ses nouveautés ensileuses 2018 et les premiers résultats français de la technique d'ensilage SHREDLAGE®


Combourg, France, le 20 septembre 2017. CLAAS France a choisi de réunir la presse nationale dans l'un des berceaux de l'ensilage en France, la Bretagne avec le secteur de Combourg afin d'y présenter les nouveautés de l'ensileuse star JAGUAR. C'est également l'occasion pour la marque de présenter les premiers résultats de la nouvelle technique d'ensilage SHREDLAGE® dont l'aventure a démarré en France un an auparavant dans la même région.

​CLAAS JAGUAR : L'ensileuse la plus vendue au monde présente des nouveautés machines et éclateurs

A partir d'octobre, seront disponibles à la vente les nouvelles JAGUAR séries 900 type 498, de la 930 à la 980 avec plusieurs nouveautés, notamment au niveau du flux de récolte. En effet, l'entrainement du bec est désormais hydrostatique et réglable depuis la cabine.

La série 498 présente également un nouvel ensemble enclume – contre-couteaux qui permet au rotor VMAX d'avoir un angle de 90° au passage du couteau et donc une qualité de coupe optimisée. Le blocage du contre-couteau est désormais hydraulique. Le fond de rotor s'ajuste automatiquement avec le contre-couteau afin d'optimiser le flux de récolte. L'affutage des couteaux se fait dorénavant en aller-retour tout en gardant le rotor en marche avant. L'ensemble des améliorations apportées à la chambre de coupe participe à limiter les temps d'arrêts tout en gardant une qualité de hachage optimale. Les entrainements d'éclateurs se standardisent avec une tension hydraulique et un enveloppement maximal des courroies sur les poulies afin de pouvoir recevoir un MCC CLASSIC, MAX ou SHREDLAGE® sans changement particulier.

Côté électronique, L'AUTO FILL, dispositif de remplissage automatique des remorques fonctionne désormais sur les côtés mais aussi par l'arrière. Enfin, du côté du châssis, la transmission évolue afin de pouvoir augmenter  jusqu'à 22 km/h en première vitesse à régime réduit, et elle offre en outre le télégonflage, disponible sur les essieux moteurs et directeurs.

La série 800 type 496 offre également la possibilité de bénéficier de l'AUTO FILL de dernière génération. La grande nouveauté sur cette dernière est l'arrivée d'un éclateur SHREDLAGE® de diamètre 196 mm, permettant d'équiper les modèles 840 à 860 (MCC SHREDLAGE® auparavant disponible uniquement sur la 870).

Pour la saison 2018, les JAGUAR série 800 et 900 seront désormais équipées du levier CMOTION en standard, tout comme les moissonneuses batteuses et les tracteurs de la marque.

 

CLAAS MCC SHREDLAGE® : L'éclateur à coupe longue déchiquetée et grains pulvérisés a fait ses preuves sur la campagne d'ensilage 2016-2017

L'historique du SHREDLAGE®

Pour rappel, la technique d'ensilage SHREDLAGE® a été développée aux Etats Unis dans les années 2010 par deux nutritionnistes Américains : Roger Olson et Ross Dale. Alors persuadés de longue date de l'intérêt de couper plus long afin de faire ruminer davantage les vaches, ils ont planché quelques années sur un tout nouveau principe d'éclateurs qui permet de couper long et de très bien éclater le grain. En 2009, le premier prototype de cet éclateur révolutionnaire sort de leur garage et vient faire ses premiers hectares dans une ensileuse CLAAS. Le principe est validé et l'année suivante ce n'est pas moins de 40 éclateurs « rainurés en croix » qui se verront fabriqués et utilisés au travers du Wisconsin, région où ils sont tous deux originaires. L'aventure SHREDLAGE® démarre alors.

La révolution de cet éclateur réside dans son profil bien spécifique, rainuré en croix et spiralé. Son fort différentiel de vitesse entre rouleaux accentue encore ses performances (50 % - le plus important du marché). Il permet de travailler des coupes longues (supérieures à 20mm) tout en pulvérisant les grains totalement, là ou un éclateur à profil dent de scie classique arrive en limite. Le résultat est bluffant mais pour autant très intéressant : le grain est pulvérisé afin de rendre l'amidon totalement disponible et l'ensilage a un aspect fibreux, afin d'accentuer la rumination.

Plusieurs tests sont réalisés aux USA, dans des universités, des instituts de recherche et les résultats sont unanimes. L'ensilage type SHREDLAGE® présente un profil granulométrique optimisé au maximum et parmi les meilleurs du marché avec des taux de pulvérisation supérieurs à 70. Il augmente également le potentiel de fibre du maïs et permet de se passer d'un apport de fibre extérieur dans une ration. Au niveau des performances laitières, plusieurs études l'attestent, ce dernier peut procurer des gains en production de 1 à 2l de lait / vache / jour (énergie corrigée). Plusieurs tests de l'université du Wisconsin le prouvent dont celui de Dr. Randy Shaver et L.F. Ferraretto (Vanderweff 2015).

Le tassage, un des points clé de la conservation du maïs, n'est pas en reste avec de très bons résultats de densité au silo.

Après quelques années d'accords de distribution, CLAAS rachète en 2016 le principe, le nom, l'entreprise et les brevets attenants au SHREDLAGE®. Ce dernier est désormais une technologie CLAAS à part entière et un éclateur fabriqué et développé dans l'usine CLAAS CIT de Paderborn en Allemagne.

Le lancement du SHREDLAGE® en France

Fort de son succès outre Atlantique, la technologie SHREDLAGE® fait sa réelle apparition dans les fermes françaises à l'automne 2016. Cependant, le nombre de machines équipées est limité dans un premier temps afin de lancer cet éclateur dans les meilleures conditions. Sur la campagne 2016, quatre machines ont été équipées de cet éclateur en France :

  • Une machine CLAAS France et une machine concessionnaire avec pour objectif de réaliser des tests, des essais en fermes pilotes et des démonstrations.

  • Deux autres machines vendues chez des ETA en Bretagne.

 

Les résultats Français sur la pulvérisation du grain

Les différents tests effectués présentent des résultats probants. Au niveau de l'éclatement des grains, premièrement. L'IFG (indice de fragmentation des grains), est une échelle utilisée en France et permet de caractériser la pulvérisation des grains de maïs. Dans l'Orne, là où 3 exploitations tests ont reçu un suivi particulier, ils s'avèrent que les chantiers SHREDLAGE® ont un IFG de 75 %, supérieur de 11% par rapport à la moyenne régionale sur la campagne 2016. Ces 3 fermes font d'ailleurs partie du top 5 en termes d'éclatement des grains sur les chantiers de l'Orne. L'amidon est rendu plus disponible, ce qui assurera sa bonne assimilation par les ruminants par la suite.


Les résultats Français sur la dégradabilité ruminale (DT)

Des tests réalisés dans la Manche en coopération avec la société NEOVIA montrent une réelle amélioration de la dégradabilité de la fibre dans le rumen en calculant la dégradabilité théorique de la NDF (Neutral Digestible Fiber). En effet, lors de ces tests, des sachets d'ensilage classique et SHREDLAGE® (provenant de la même parcelle) ont été placés dans le rumen de vaches via la méthode « In Sacco ». Les résultats sont sans appel avec des échantillons SHREDLAGE® mieux dégradés sur une même période. Le déchiquetage de la plante avec une surface de contact plus importante améliore donc l'assimilation de la fibre provenant du maïs et permettra de diminuer l'apport extérieur de fibre dans une ration.

Il a été mesuré que l'ensilage de maïs SHREDLAGE® semble favoriser la rumination (particule grossière plus importante) :


Traduction en valeurs nutritionnelles 

L'ensilage SHREDLAGE® semble plus riche nutritionnellement (augmentation de la part des glucides ruminaux provenant du NDF).

Le calcul théorique démontre une différence de 0.03 UFL pour l'ensilage SHREDLAGE®, correspondant à 1 Kg de lait pour une ration ensilage maïs standard.


Résultats sur la production avec 2 lots en parallèle dans le même élevage

Enfin, et ce qui reste le plus parlant pour l'éleveur est un test comparatif sur 2 troupeaux représentatifs et comparables sur une même exploitation : l'un nourri à l'ensilage classique et l'autre nourri à l'ensilage SHREDLAGE®. Ce dernier a été réalisé dans l'Orne avec 2 lots de 128 et 158 vaches chacun, méthodiquement séparés pour obtenir un stade de lactation et une parité comparable entre lots. Il en est de même pour les rations, ces dernières ont été qualifiées d'équivalentes à l'auge. Sur la période de test, il résulte une augmentation de production de 1,2 kg de lait brut par vache et par jour pour le lot SHREDLAGE® (Lot standard ayant une production moyenne de 20,2 kg).


Les premiers chantiers SHREDLAGE
® menés en Bretagne :

Les deux machines clients équipées pour la campagne 2016 – 2017 en Bretagne appuient également les chiffres précédents. Les deux  ETA équipées en 2016 ont une, voire deux machines supplémentaires équipées SHREDLAGE® pour la campagne 2017.

Pour Stéphane Couvert, entrepreneur basé à Combourg, c'est l'assurance d'une très bonne qualité de travail, que ce soit sur le grain ou la fibre. Les éleveurs qui l'ont suivie en 2016 continuent en 2017 avec pour la plupart plus de surface récoltée. Selon lui, la technique requiert plus d'attention que ce soit dans la prévision des dates de récoltes ou sur les réglages des machines. Cependant, une fois ces conditions respectées, la qualité de fourrage est au rendez-vous : les éleveurs et surtout leurs troupeaux s'en trouvent satisfaits. Les chantiers vont peut-être un peu moins vite, car on travaille davantage le produit mais le fourrage stocké pour l'année présente une très bonne qualité de coupe et d'éclatage.

Eilyps a suivi de près les différents chantiers SHREDLAGE® 2016 dans la région de Combourg. Dans les différents élevages, ils notent plusieurs points positifs qui varient selon les situations. Les postes de gains sont au niveau de :

  • La préparation de ration : on apporte moins ou plus du tout de fibres extérieures type paille donc le temps de préparation s'en trouve diminué et simplifié.

  • La santé animale : des vaches qui ruminent mieux seront inéluctablement en meilleure santé. Cela peut se ressentir à leur aspect général, l'état de leurs pieds ou encore le taux de réussite en première insémination artificielle.

  •  La valorisation de l'énergie (accessibilité à l'amidon) dès les premières semaines d'utilisation du maïs suppose une meilleure reprise d'état d'engraissement, et une diminution des apports énergétiques autres.

  • La production : bien que n'étant pas en méthodes protocolaires, des améliorations ont été observées en quantité et en qualité en fonction des structures et des situations.


CLAAS : le numéro 1 mondial de l'ensileuse

  • CLAAS JAGUAR : Une offre très large avec 2 gammes de machines (JAGUAR 800 Type 496 et JAGUAR 900 Type 498).

  • CLAAS a la réponse aux demandes des entrepreneurs et des CUMA pour les éleveurs.

  • Avec le SHREDLAGE®, CLAAS met la qualité du fourrage au cœur du chantier d'ensilage. Le gain de production observé ne doit pas être le seul objectif recherché.

  • Les résultats des essais et expériences SHREDLAGE® en France sur la campagne 2016-2017 montrent des résultats très satisfaisants.

  • SHREDLAGE® : Une marque CLAAS.


​---------------------------------------------- 

Archives de photos de presse sur le site claas-group.com

Consultez nos photos de presse sur notre site Internet. De nombreuses photos sont mises gratuitement à votre disposition pour vos articles de presse. www.claas-group.com > Picture archive

​À propos de CLAAS :

CLAAS est une entreprise familiale allemande fondée en 1913 (www.claas-group.com) dont le siège est à Harsewinkel, en Westphalie. Elle compte aujourd'hui parmi les principaux constructeurs de machines agricoles au monde. Les moissonneuses-batteuses CLAAS sont leaders du marché européen, les ensileuses automotrices CLAAS sont numéro 1 dans le monde. L'entreprise est également très bien située au niveau mondial avec ses tracteurs, presses agricoles et machines de récolte fourragère. La gamme de produits englobe en outre les toutes dernières technologies informatiques pour l'agriculture. CLAAS emploie 11 300 personnes dans le monde et a réalisé un chiffre d'affaires de 3,6 milliards d'euros au cours de l'exercice 2016.

POUR ALLER PLUS LOIN